Services

De nombreux projets de qualité qui mériteraient de trouver leur public n’aboutissent pas. Bien souvent, cela tient à peu de choses. Le Dirty Clean Crew entend proposer aux projets retenus une assistance sur les points bloquants les plus fréquents : playtests, relecture et corrections, système de règles, mise en forme et communication.

Ce que propose le label DCC

Playtests et relecture

Les travaux retenus par le label sont déjà largement avancés, rédigés et testables. La thématique du jeu nous aura déjà séduits, mais il est important de soumettre les mécaniques et l’expérience de jeu à l’épreuve d’une partie réelle tout en s’assurant que le texte est lisible et compréhensible. Le DCC teste votre jeu après avoir proposé une étape de relecture et de corrections. Des conseils sur la structuration du document peuvent également être fournis afin de proposer un texte clair et accessible.

Motorisation

L’aspect technique de la mise en règles d’un scénario ou d’un jeu court est une tâche délicate et chronophage. Si votre projet n’est pas associé à un système défini et qu’il s’accommode de règles elliptiques, orientées en faveur de la narration et la discussion, le label DCC peut mettre à votre disposition son système générique : le Dirty System.

Mise en forme et PDF

L’étape de mise en forme d’un projet est souvent critique et détermine parfois sa rencontre avec le public. Le DCC propose une mise en page par défaut, conclue par la fourniture de PDF finalisés. Ces PDF sont ensuite librement exploités par les créatrices et créateurs.

Si vous recherchez une maquette dédiée (contenu et couverture), adaptée à votre univers et votre jeu, le label DCC propose une prestation de mise en forme aux tarifs compatibles avec les moyens du jeu de rôle indépendant.

Communication et promotion

Adossé à la communauté et à la visibilité de Linou ­MajorZero sur les réseaux, le label DCC assure une promotion active des créations qu’il soutient. Visuels de communication, résumés, liens vers les plateformes de diffusion, vidéos de présentation et actual plays dédiés réalisés par Linou MajorZero…

Réseau

Enfin, le réseau DCC peut être sollicité pour tisser des liens, demander de l’assistance technique ou créative, organiser des parties de test, des relecture. C’est un vivier sur lequel vous pouvez compter.

Nos attentes

DES VALEURS PARTAGÉES

Les créatrices et créateurs s’associant, même ponctuellement au label DCC, doivent s’engager à en respecter les valeurs : respect des thèmes et atmosphères signatures du label, volonté d’inclusivité tant dans l’univers ­fictionnel (diversité, parité des personnages) que dans la forme (l’écriture inclusive y est obligatoire et elle existe sous bien des formes qui ne se limitent pas au simple point médian), mise en contexte des sujets difficiles, refus de la complaisance ou de l’ambiguïté à l’égard de thèmes difficiles ou répréhensibles, respect du droit d’auteur.

SÉCURITÉ ET BIENVEILLANCE

Attaché aux thèmes sombres et perturbants, le label DCC ne fait néanmoins aucune concession sur le respect des joueuses et des joueurs, leur sécurité émotionnelle et leur consentement. Le jeu n’est pas une activité hors du monde, un espace où seraient niées leurs sensibilités et vulnérabilités. Un exposé clair des thématiques dérangeantes et des outils de sécurité émotionnelle devront toujours être inclus dans les projets soumis.

NON À LA COMPLAISANCE ET L’AMBIGUÏTÉ

Le label DCC ne considérera aucun projet susceptible d’inclure des contenus encourageant des propos ou comportements à caractère raciste (y compris l’utilisation du terme race), sexiste, les violences verbales, physiques et sexuelles, les discriminations portant sur le genre, l’orientation sexuelle, le handicap… Ces thèmes peuvent être abordés dans l’univers fictionnel de l’œuvre, s’ils sont encadrés, mis en contexte, parodiés, remis en question, et s’il ne subsiste aucune ambiguïté quant à l’intention des autrices et auteurs : aucune complaisance ou légèreté à l’égard de ces thèmes (liste non limitative) ne sera tolérée.

DES TRAVAUX AVANCÉS

Compte tenu des services que le label est susceptible de fournir, tout projet soumis devra être en phase de finalisation. Comme évoqué précédemment, le label DCC limitera ses interventions à la relecture, aux conseils et corrections associés, à la mise en forme et dans une certaine mesure l’illustration, à la production de PDF conformes aux standards en vue de leur diffusion en autonomie par les créatrices et créateurs.

UNE APPROCHE COLLABORATIVE

Le réseau DCC est souple et informel. Néanmoins, il entend favoriser l’écoute et l’entraide. Le réseau DCC doit rester attentif aux besoins et sollicitations des unes et des autres, sans caractère d’obligation.

UNE COMMUNICATION BILATÉRALE

Tout projet soutenu par le label DCC portera sur sa couverture et dans l’ours de l’ouvrage le logo du Dirty Clean Crew ainsi que les liens adaptés. Par ailleurs, les créatrices et créateurs s’engagent à promouvoir leur œuvre en mentionnant le label DCC, en apposant le tag #DCC à leurs communications sur les réseaux et en fournissant les liens adaptés.

TARIFICATION

Le label DCC ne demande pas d’argent aux créatrices et créateurs dont il soutient le projet. Seule la prestation de composition et mise en forme (maquette, couverture, production des PDF) peut faire l’objet d’une prestation rémunérée, à des tarifs compatibles avec la finalisation du projet.

Par ailleurs, toute vidéo de présentation ou actual play sera réalisé gratuitement, mais accordé en priorité à Linou ­MajorZero. Toute autre forme de collaboration rémunérée entre membres du réseau DCC est entre les mains des personnes concernées, sans implication du label.